Si vous ne réussissez pas à lire les vidéos, téléchargez le plugin Flash

Ombres et lumières

Par Philippe Stepczak

1992, 2’, Super 8, couleur.

Ce film n’existe plus. Le film super 8, piqué à la machine à coudre, a fini par s’autodétruire, à force de projections : le support, fragilisé par les multiples trous s’est déchiré en d’innombrables petits morceaux.

Mise à jour: mardi 25 janvier 2005