Si vous ne réussissez pas à lire les vidéos, téléchargez le plugin Flash

Projection : "Enquête préliminaire sur quelques vies ordinaires" de Claude Bossion

Festival "24 heures en super 8"

du vendredi 30 avril au samedi 1er mai 2010

IMAGES DU PÔLE , Orléans

Le caméscope a détrôné la caméra SP 8 familiale, les fabricants ont cessé de la fabriquer, Kodak a arrêté la Kodachrome 40...

Pour beaucoup le Super 8 est un vestige désuet des années 60-70. Pourtant le film de famille connut un véritable essor grâce au Super 8 et suscita des vocations. Sa popularité favorisa certainement l’émergence d’un nouveau rapport au cinéma. Dès les années 70, le Super 8 fut un cinéma de la marge. Une pellicule peu coûteuse, une caméra légère, la possibilité de travailler seul, tout a contribué à faire du Super 8 un espace de liberté, un champ d’expérimentation qu’il n’a jamais, finalement, cessé d’être.

Le festival "24 heures en super 8" propose une traversée, à travers le temps, à travers différents cinéastes, à travers divers courants esthétiques, d’un pan de l’histoire du cinéma Super 8 !

Vendredi 30 avril 20h : AUTOUR DU FILM DE FAMILLE

Enquete préliminaires {QuickTime}"Enquête préliminaire sur quelques vies ordinaires"

de Claude Bossion, 30’, 1997

Claude Bossion choisit plusieurs bobines de film super8 trouvées aux puces. Ce sont des films de famille. Intrigué, il se damande qui en sont les protagonistes et pourquoi les films ne sont plus en leur possession.

et aussi : Samedi 1er mai

Ciné Concert par Alain Biet

Tout le programme sur : imagesdupole.org

Mise à jour: vendredi 30 avril 2010