Si vous ne réussissez pas à lire les vidéos, téléchargez le plugin Flash

L’archive en question : Mémoires partagées Algérie

Vidéo à la carte Vernissage Mercredi 20 octobre à 19h30 Femmes d’ Alger dans leur appartement + Algérie 1920-2010

Vidéo à la carte Vernissage Mercredi 20 octobre à 19h30 du 20 octobre au 30 novembre sur RDV

feryelFemmes d’ Alger dans leur appartement

Archives Anne Marie Lallement Année : 2006

"C’était en 2006, je n’avais pas remis les pieds en Algérie depuis 1988. Mes jeunes belles soeurs étaient devenues des femmes d’un certain âge, de 40 à 55 ans, dont une seule avait été mariée et était alors divorcée, avec 2 enfants. Elles avaient beaucoup de choses à raconter ; Je les ai suivies à différents moments dans la vie quotidienne de l’appartement qu’elles partagent à Alger. Ambiance assez particulière : Appartement de femmes, un neveu et un homme adulte pour 6 femmes et une jeune femme (la nièce). La septième des soeurs vit en province avec un autre frère handicapé. Il y a quelque chose de la pièce : "la maison de Bernarda Alba" (Garcia Lorca) dans celle famille. Sur les 10, tous et toutes sauf 2 ont fait des études supérieures, et les filles ont de bonnes situations, mais elles sont restées célibataires sauf une, pour ne pas dépendre d’un homme qui les aurait peut être obligé à rester à la maison. Ce sont des femmes courageuses, plutôt altruistes. Pendant les violences des années 9O, elles ont toujours refusé de porter le foulard, mais elles sont en même temps assez traditionnelles dans leur façon de voir le monde et de vivre. Leur témoignage doit rester témoignage, pas question de faire un film de ces rushes, juste les archiver pour que des paroles précieuses ne soient pas perdues." Anne Marie Lallement

Algérie 1920-2010 Archives amateur Cinémémoire

« Il n’est pas de caméra plus libre que celle du cinéaste amateur. Le monde lui appartient, le monde des formes, des objets, des couleurs. Elle n’a de contraintes que celles que le cinéaste s’impose et lui impose » * *Georges Régnier, Le cinéma d’amateur, Larousse / Montel, 1969

Cinémémoire propose une projection de vidéos sur grand écran, sélectionnées parmi les 400 films amateurs de son « fonds Algérie ». Ces images inédites, car destinées à l’origine à la production familiale, proposent un nouveau regard sur l’identité, la culture, et l’histoire de l’Algérie et de ses habitants, algériens ou français. Il appartient au public, de tout âge et de toute origine, de s’approprier cette mémoire en images. C’est pourquoi nous proposons un visionnage à la carte, guidé par une sélection thématisée et contextualisée.

Le cinéma amateur a développé des genres propres : films de souvenirs, de voyages ou films documentaires. Ce sont souvent des images très personnelles, intimes. Cependant l’acte de collecter et de diffuser ces films leur donne un autre sens : la mémoire individuelle devient ainsi mémoire collective, l’histoire intime vient éclairer la grande Histoire.

On découvrira donc les français et les algériens, dans les temps forts de l’histoire coloniale et post-coloniale, mais aussi dans leur environnement professionnel (le travail de la terre, l’extraction du pétrole), dans leur ville (Alger, Oran, Annaba, Constantine), dans leurs loisirs, ainsi que dans des moments de vie familiale (fêtes traditionnelles, voyages, jeux d’enfants).

Les textes accompagnant les films sont écrits sous le contrôle de l’historien Jean-Jacques Jordi, spécialiste de la colonisation et de la décolonisation.

Galerie Circuit-Court - 11, rue du Commandant Mages 13001 Marseille Voir le plan>

Mise à jour: vendredi 15 octobre 2010