Si vous ne réussissez pas à lire les vidéos, téléchargez le plugin Flash

Tigritude : installation / vidéo

Par Claude Bossion , Agnès O’Martins

gbe sa
Tirage : Gbe Sa - installation vidéo, tirage aléatoire - réalisation : Claude Bossion et Agnès O’Martins

« Le tigre ne proclame pas sa tigritude, il bondit sur sa proie et la dévore »

En 1962, Wole Soyinka oppose la tigritude au célèbre concept de négritude, fondé par Léopold Sédar Senghor.

« I said : « A tiger does not proclaim his tigritude, he pounces ». In other words : a tiger does not stand in the forest and say : « I am a tiger ». When you pass where the tiger has walked before, you see the skeleton of the duiker, you know that some tigritude has been emanated there. » (en.wikiquote.org/wiki/Wole_Soyinka) (« Duiker » : antilope d’Afrique) Fa

L’exploration post-coloniale par les descendants des colons relève de l’idée de purification : mort de l’ethnocentriste puis renaissance dans une conception décentrée du monde. Un rite pratiqué dans nombre de religions et particulièrement dans le culte vaudou.

L’expérience d’exhumation et de réanimation des archives est basée sur les principes de divination Fa, issus de la mythologie Vaudoun. L’oracle délivre un message sur le passé, le présent ou le futur.

Le FA est à la fois science et divinité du panthéon Vaudoun présidant au destin de l’homme. C’est un système binaire ouvert sur le passé, un moyen de communication entre le monde des esprits et celui des vivants, entre le passé, le présent et l’avenir. Le devin trace des marques simples ou doubles jusqu’à ce qu’il ou elle ait créé l’un des 256 odus (signes) possibles. L’oracle clarifie le futur et fournit des pistes à ceux qui cherchent des conseils. Quand on interroge le FA, les esprits viennent parler, enseignant à l’homme ses liens profonds avec la nature, tout en lui dispensant, grâce aux contes allégoriques liés à chaque arcane, une grande sagesse existentielle.

Tigritude, tel l’oeil du monde, délivre au visiteur un oracle sur le passé, le présent ou le futur.

Table de fa

Table de Fa, Claude Bossion et Agnès O’Martins - Tigritude, 2013 Encre de chine sur 256 papiers pliés Table diamètre 210 cm, Mobilier : Cyril Moulinié - Atelier Lebel

Table de Fa, détail Table de Fa, détail La grammaire universelle

“La grammaire universelle est un ensemble de principes qui caractérise la classe des grammaires possibles (...), C’est une sorte de métathéorie, et un ensemble d’hypothèses empiriques portant sur la faculté de langage déterminée biologiquement.” (Chomsky, langue, linguistique et politique, dialogues avec Mitsou Ronat, 1977, Flammarion)

Les paroles liées aux traditions orales béninoises, des fons, des baribas, des ditammaris, répondent aux images silencieuses des anciens colons français. Les langages d’interprétation scientifiques, magiques, historiques, traditionnels...expérimentent la possibilité d’une grammaire universelle.

Exhumation, réanimation, des archives audiovisuelles du Bénin

En occident, les documents écrits, filmés, ou tout autres objets conservés sous forme de collection, ont longtemps eu pour objet la communication d’un savoir objectif, encyclopédique, universel. Le classement sous forme de bases de données passe par l’indexation : datation, géographie, ensemble géographique, toponymie, description de l’image, termes descripteurs du thésaurus, résumé, notes complémentaires, questions...

Que faire de l’absence d’archives ? En l’absence d’archives, on peut être tenté de parler avec les morts...d’aller chercher son histoire et sa culture dans un dialogue avec les ancêtres.

L’archive cinématographique, au même titre que l’ancêtre ou la tradition, peut être exhumée, déplacée, regardée, sortie de terre. A force de nous éclairer l’archive pose question. Elle révèle un discours enfoui, elle met en doute nos certitudes occidentales, jusqu’à reproduire l’expression de l’autre, en faire une citation, une copie, une contrefaçon. Observer le passé, c’est questionner le présent et tenter de lire l’avenir. Partager ces images nous renvoie au masque, au simulacre, que se joue chaque peuple pour s’intégrer à un autre.

Le tigre, chasseur cruel et solitaire, pénètre les profondeurs poussiéreuses de la jungle des relations entre l’Afrique et l’occident. La pensée bondit, sur le dos de l’animal, à califourchon sur les rayures de sa conscience éclatante et de son inconscient ténébreux.

Réanimation

Réanimation Vitrine (75X50), film 16 mm, fragments de boîte de film, loupe, souffre et poudres de réanimation 2009 - Claude Bossion et Agnès O’Martins - Tigritude 2013

Mise à jour: vendredi 20 décembre 2013